Lectures, spectacles, concerts FavoriteLoadingajouter à vos favoris Partager

Ven­dredi 8 avril>dimanche 17 avril


Gibiers du temps
Théâtre

Gibiers du Temps
Muriel Ver­net revi­site le trip­tyque de Didier Georges Gabily (1955–1996), où cette figure emblé­ma­tique du théâtre contem­po­rain puise au mythe de Phèdre pour par­ler des «temps qui viennent, temps dont nous sommes, nous aussi, et chas­seurs et gibiers».
Ven­dredi 8 et samedi 9 avril, 20h30
Dimanche 10 avril, 16h — 5 euros
CCSTI Gre­noble – La Case­mate, 2 place Saint-Laurent – réser­va­tion : 04 76 44 88 80


Autour de Gabily
Echange autour de l’œuvre du dramaturge.

Avec Bruno Tackels, essayiste et dra­ma­turge, auteur de «Avec Gabily Voyant de la langue»,
Jean-François Mati­gnon (Cie Frac­tion), Muriel Ver­net (Cie Choses Dites)
et l’équipe artis­tique de «Gibiers (Matériaux/Fragments) du Temps».
Ven­dredi 8 avril, 12 h 30 — Biblio­thèque Centre ville

Apéro sur le pla­teau
Avec Lise Martin

«De l’intime au poli­tique : com­ment des auteurs de théâtre jeu­nesse s’adressent-ils aux enfants et aux ado­les­cents en quête d’identité ?».
Auteur de plu­sieurs pièces de théâtre, dont cer­taines des­ti­nées au jeune public, Lise Mar­tin anime des ate­liers où l’écriture se confronte à des par­cours dou­lou­reux.
Soi­rée d’échange ponc­tuée de lec­tures, pré­pa­rée par le Théâtre de créa­tion, avec les Co-LectEurs et Les Veilleurs Cie.
En pré­sence de Natha­lie Papin (auteur) et d’Emile Lans­man (édi­teur).
Théâtre de créa­tion, 182 cours Ber­riat – 04 76 84 01 84
Jeudi 14 avril, 19h30

La Bal­lade de Car­son Clay ou Sten­dhal dans l’Idaho

Theo Hakola © Serge Picard
Lec­ture en musique de Theo Hakola d’après son roman La Valse des affluents, ins­piré de La Char­treuse de Parme. Trois comé­diens et deux musi­ciens pour por­ter l’histoire de Car­son Clay (Fabrice del Dongo) — fils d’un pro­prié­taire de mine — qui, ins­piré par sa jeune tante enga­gée – Rachel Don­nelly (La San­se­ve­rina) – prend mal­adroi­te­ment parti pour les gré­vistes, et tombe amou­reux de la fille de l’ennemi, ici Ceci­lia Steu­nen­berg (Clé­lia Conti), fille du gou­ver­neur de l’Etat de l’Idaho chargé de mettre fin à l’insurrection des mineurs. Avec Raphaèle Bou­chard (chant), Noé­mie Dujar­din (chant), Theo Hakola (guitare/chant), Sébas­tien Pou­de­roux (chant/piano), Béné­dicte Vil­lain (violon/accordéon)
Ven­dredi 15 avril, 19h – Salle Juliet Berto – 5 euros


Ita­lie : l’origine fan­tas­mée de Sten­dhal
Lectures

Lac de Côme - Bibliothèque d'étude GrenobleTrès tôt, Sten­dhal voit dans l’Italie «cette source inépui­sable de sen­si­bi­lité qui […lui fait] sen­tir tout et jusqu’aux moindres détails», et toute l’œuvre porte témoi­gnage de cet héri­tage intime.
Lec­tures pro­po­sées par l’Association Sten­dhal
Samedi 16 et dimanche 17 avril, 11h, 14h, 15h et 16h
Appar­te­ment natal de Stendhal, 14 rue Jean-Jacques Rous­seau
Entrée libre dans la limite des places disponibles


Tenora sex­tet de Jordi Molina

Musique cata­lane avec Jordi Molina et son sex­tet de tenora (haut­bois tra­di­tion­nel) font.
En par­te­na­riat avec le fes­ti­val « Les Détours de Babel ».
Samedi 16 avril, 15hLe Kiosque du Jar­din de ville

Concert des élèves du Conservatoire

Une voix, trois ins­tru­ments pour chan­ter les ori­gines de l’humanité.
A tra­vers de grands com­po­si­teurs tels que Henri Duparc, Mau­rice Ravel, Phi­lippe Gau­bert ou Jules Mou­quet, ils vous emmè­ne­ront au gré de leurs musiques au cœur des légendes et des contes qui ont tou­ché notre ima­gi­naire.
Avec Meriem Ben­said, Syl­vie Ducas, Clara Levy et Benoit Gre­lier
Spec­tacle musi­cal donné par les élèves chan­teurs et ins­tru­men­tistes du conser­va­toire
Samedi 16 avril — 16h — Biblio­thèque Kateb Yacine
Dimanche 17 avril, 14h30 – Audi­to­rium du Musée

Quand tu seras un homme
De Marc-Antoine Cyr — lec­ture de théâtre

Benito va mou­rir, veut mou­rir, mais la mort ne vient pas. Alors, en une seule nuit pleine d’histoires, de paroles, pleine de l’attente de Sam, le petit-fils qui veut com­prendre la vie de Benito, tout sera cham­boulé.
Avec les comé­diens de Troi­sième bureau : Jean-Vincent Brisa, Gré­gory Faive, Ber­nard Gar­nier, Domi­nique Lai­det, Sophie Vaude
Lec­ture sui­vie d’une ren­contre avec l’auteur
Samedi 16 avril, 17h30 – Audi­to­rium du Musée

La Place
D’Annie Ernaux, lec­ture par Emma­nuele Amiell, Cie Les 7 familles

«Je vou­lais écrire au sujet de mon père, sa vie, et cette dis­tance venue à l’adolescence entre lui et moi. Une dis­tance de classe, et par­ti­cu­lière, qui n’a pas de nom. Comme de l’amour séparé.«
Samedi 16 avril, 20h – Salle Juliet Berto – 5 euros

Lit­té­ra­ture en musique
Avec Vincent Borel

rencontre musicale © Yann Montigné


Du baroque à la techno, la musique nour­rit l’écriture et les per­son­nages de Vincent Borel, musi­ciens (Lully, Louis Cou­pe­rin) ou simples audi­teurs. La ren­contre sera ponc­tuée de moments musi­caux qui illus­tre­ront les textes de Vincent Borel.
A l’initiative de l’association Rives et Dérives
Dimanche 17 avril – 16h – Audi­to­rium du Musée

Imprimer cette page Imprimer cette page