eduardo antonio parra

Envoyé par Printemps du livre le 6 février 2011 à 10:37. FavoriteLoadingajouter à vos favoris Partager
Eduardo Anto­nio Parra © Marcelo Uribe

©Mar­celo Uribe

Né au Mexique, Eduardo Anto­nio Parra a publié plu­sieurs recueils de nou­velles, et a reçu pour l’un d’eux (Som­bras detrás de la ven­tana) le Prix Anto­nin Artaud en 2009. Il ancre tous ses textes dans la région fron­ta­lière du nord, le long du Rio Bravo, dans ses villes  vio­lentes et sa société déchi­rée. Dans Limites de la nuit (Zulma, 2010), l’auteur brosse un tableau noc­turne et très noir de la vie mexi­caine, de ses rues han­tées par la soli­tude et la dérai­son. Avec une grande force d’évocation, il fait vivre fré­né­ti­que­ment des êtres aux rêves ter­ras­sés, fas­ci­nés par l’eldorado tout proche et enfer­més dans la violence.

Ver­sion sonore Extrait de Limites de la nuit :
à venir

Extrait de Limites de la nuit :

à venir

RENCONTRES

Mer 13, à 18h30
Biblio­thèque Centre ville
Jeu 14, de 10h à 12h
Gre­noble Ecole de Management

SIGNATURE
Dédi­caces des auteurs ven­dredi,
samedi ou dimanche
sous le cha­pi­teau du Jar­din de ville

BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE

Limites de la nuit, tra­duit par Fran­çois Gau­dry, Zulma, 2011
Terre de per­sonne, tra­duit par Jean Ber­nier, édi­tions du Boréal, 2004

EN SAVOIR PLUS

Vidéo d’un entre­tien avec Eduardo Anto­nio Parra (en espagnol)

Imprimer cet article Imprimer cet article

Postez vos impressions de lecture

MERCI D'INDIQUER LE TITRE DE L'OUVRAGE EN DÉBUT DE COMMENTAIRE