Roman

rencontre avec françois bégaudeau — jeudi 19 mai, 18h30 – bibliothèque centre-ville

François BEGAUDEAU©Hélie-Gallimard

©Hélie-Gallimard

Fran­çois Bégau­deau
Rencontre

L’auteur de Jouer juste (Ver­ti­cales, 2003) et Entre les murs (Ver­ti­cales, 2006) sera à Gre­noble pour une ren­contre publique.

Dans son der­nier roman, La Bles­sure, la vraie (Ver­ti­cales, 2011), le nar­ra­teur puise dans des sou­ve­nirs fon­da­teurs, ceux de l’été de ses 15 ans. Retrou­vailles ven­déennes avec les copains, bars de plages et his­toires de filles. Et une obses­sion : ne plus «jouer en deuxième divi­sion de l’amour». Les désirs et les tour­ments d’un ado­les­cent, jusqu’à la bles­sure inou­bliable, et pour­tant long­temps recou­verte de silence.


Jeudi 19 mai, 18h30 – Biblio­thèque Centre ville

rencontre avec mona ozouf — vendredi 13 mai, 18h30 – bibliothèque centre-ville

Mona Ozouf©hélie Gallimard

©hélie-Gallimard

Mona Ozouf
Rencontre

Née à Plou­rivo, dans les Côtes-du-Nord, Mona Ozouf est agré­gée de phi­lo­so­phie. Direc­trice de recherches au CNRS, elle a consa­cré l’essentiel de ses tra­vaux à la Révo­lu­tion fran­çaise et à l’école publique : La Répu­blique des ins­ti­tu­teurs (avec Jacques Ozouf, Gallimard/Seuil, 1992), Dic­tion­naire cri­tique de la Révo­lu­tion fran­çaise (avec Fran­çois Furet, Flam­ma­rion, 1988) ou encore La Fête révo­lu­tion­naire, 1789–1799 (Gal­li­mard, 1976)
Dans Com­po­si­tion fran­çaise (Gal­li­mard, 2010), elle revi­site son enfance bre­tonne, «entre ima­gi­naire cel­tique et mes­sia­nisme répu­bli­cain». Au fil d’une réflexion sur les iden­ti­tés, le lec­teur découvre notam­ment les figures éclai­rantes du père, ins­ti­tu­teur pro­lé­ta­rien et bre­ton­nant, de la grand-mère, à la fois gar­dienne des ori­gines et ouverte à d’autres horizons.

Ven­dredi 13 mai, 18h30 – Biblio­thèque Centre ville

ernest pépin

Ernest Pépin

Né à Lamen­tin (Gua­de­loupe), Ernest Pépin est l’auteur de plu­sieurs romans et recueils poé­tiques. Son œuvre a été saluée par plu­sieurs prix dont le prix RFO pour Tambour-Babel (Gal­li­mard, 1996), un roman qui res­ti­tue à l’histoire du peuple cari­béen sa dimen­sion épique, faite de résis­tance et d’espoir. Dans L’Envers du décor (Le Ser­pent à plumes, 2006), il s’en prend au folk­lore qui anes­thé­sie la Gua­de­loupe Lire la suite »

eduardo antonio parra

Eduardo Anto­nio Parra © Marcelo Uribe

©Mar­celo Uribe

Né au Mexique, Eduardo Anto­nio Parra a publié plu­sieurs recueils de nou­velles, et a reçu pour l’un d’eux (Som­bras detrás de la ven­tana) le Prix Anto­nin Artaud en 2009. Il ancre tous ses textes dans la région fron­ta­lière du nord, le long du Rio Bravo, dans ses villes  vio­lentes et sa société déchi­rée. Dans Limites de la nuit (Zulma, 2010), l’auteur brosse un tableau noc­turne et très noir de la vie mexi­caine, de ses rues han­tées par la soli­tude Lire la suite »

maurizio maggiani

Maurizio Maggiani

Mau­ri­zio Mag­giani a publié de nom­breux romans et récits. Son œuvre est tra­duite en plu­sieurs langues et il a connu un immense suc­cès avec Le Cou­rage du rouge-gorge (Actes sud, 2009, Prix Via­reg­gio et Prix Cam­piello). Ce livre tour­billon­nant déplie les recherches qu’entreprend Save­rio Pas­cale, fils d’un bou­lan­ger  ita­lien, anar­chiste et émi­gré en Egypte pour fuir le fas­cisme. Lire la suite »